La Grande Loge de France est héritière de près de trois siècles d’histoire et de culture et la démarche initiatique qu’elle propose est une aventure exceptionnelle qui s’appuie sur des valeurs de progression intellectuelle, éthique et spirituelle.

Intellectuelle car les Francs-maçons de la GLDF veulent progresser en connaissance et en conscience, sans que leur démarche puisse être confondue avec une approche philosophique, scientifique ou religieuse, approches toutes légitimes dans leurs domaines respectifs mais qui relèvent d’un autre projet que le projet initiatique. La démarche initiatique s’autorise à aller puiser aux richesses de ces domaines mais sans jamais vouloir y être réduite ou annexée.

Éthique car cette démarche est marquée par une volonté d’ouverture aux autres, humaniste et respectueuse du libre choix de la personne humaine et son intégrité physique, psychique, intellectuelle, morale et spirituelle. Elle est ainsi portée à dialoguer avec toutes les formes de pensée qui respectent elles mêmes la liberté fondamentale des êtres humains, liberté qu’elle considère comme une valeur non négociable.

Spirituelle enfin car les Francs-maçons de la GLDF se présentent comme les tenants d’une élévation et d’un dépassement initiatiques, soucieux de ne pas se limiter à la seule dimension physique et biologique de l’humain, marqués par la volonté de donner du sens à leurs existences et qui refusent de se contenter du matérialisme dominant de notre époque.

C’est là l’objectif de l’initiation en GLDF, obédience qui accueille en son sein des hommes de toutes origines et de toutes croyances ayant en commun la passion de ce qui constitue le cœur de leur projet : l’Humain dans le déploiement de toutes ses facultés.

La Tradition initiatique en GLDF n’est pas une utopie déconnectée du réel, pas un aboutissement, un enfermement, une clôture sur le fantasme d’une perfection annoncée, programmée, absolue et de toute façon inaccessible.

Elle n’est pas le terme d’un chemin mais une volonté incessante de perfectionnement vers plus de lumière et d’intelligence de l’humain, lumière de la raison, de l’esprit et du cœur, qui permet à chacun de ceux qui en ont l’énergie et la volonté, de transformer ce qui pourrait n’être qu’un destin hasardeux et subi en un projet volontaire, assumé et partagé de construction de l’humanité en soi-même et pour soi, mais aussi avec les autres et pour les autres.

En encourageant chacun de ses membres à s’approprier les outils symboliques de l’épanouissement existentiel et de la construction de soi, la Tradition initiatique nous dit que la vie n’est pas une fatalité ou une péripétie dont on ne saurait orienter le cours mais qu’elle peut être vécue comme une intelligence mise en action, une force mise en marche, une exigence de réalisation de soi, par soi et par les autres car elle est toujours, toujours une rencontre.

Démarche ambitieuse, elle veut assumer le réel tel qu’il est, non pas pour se soumettre à sa fatalité, mais précisément pour récuser cette fatalité et démontrer que l’aventure de l’intelligence, de l’énergie, de la volonté et de la liberté humaine est une aventure possible et souhaitable, à condition de poser et reposer toujours la question de savoir ce que cet homme, cette humanité, cette volonté et cette liberté peuvent être.

Alain Graesel

Les textes ou documents présentés sur ce site n’engagent que leurs auteurs. La Grande Loge de France est représentée par son Grand Maître en exercice.